Blog post

Sylvain Tesson et la Compréhension Augmentée

Sylvain TESSON Pour un retour en urgence dans nos entreprises à la compréhension augmentée ! (Convention des clubs APM septembre 2019)

Il est urgent de nous éloigner de la mutation digitale, car cette mutation digitale vient contredire les principes fondamentaux de notre civilisation.

Les grecs voyaient dans le langage et l’agencement des mots une manière de lutter contre la chaos du monde – Or aujourd’hui nous sommes en train de perdre cet héritage autour de tirs nourris du monde digital qui font s’effondrer 3 piliers de notre civilisation :

Premier pilier attaqué :

Internet nous fait passer du monde du langage au monde du chiffre , la révolution numérique fait allégeance au nombre et pas aux mots , les statistiques digitales deviennent plus importantes que la poésie, quand la data prend le pas sur la poésie, notre pensée s’affaiblit.

Deuxième pilier attaqué :

Dans les temps hors digitaux pour qu’une pensée atteigne sa cible, il fallait que les idées aient une épaisseur, une profondeur…La pensée exprimée pouvait avoir prétendre via un chemin de raisonnement de son auteur à une légitimité, pour mieux atteindre son public.

Même les pensées interdites par les autorités arrivaient par des méthodes de contournement à rencontrer leur cible.

Pensez aux pensées réfractaires de Voltaire, de Rousseau, des encyclopédistes…

Internet dit le contraire – la seule légitimité de ce que vous direz sera que vous ayez envie de le dire – toute parole est égale à une autre parole , tout se vaut et c’est le grand aplatissement égalitariste – Vous êtes dans un « You Tube » , un tuyau qu’il faut remplir pour qu’il débite de l’information, peu importe ce qu’il y a dedans..

Le troisième pilier attaqué :

C’est le principe de dissimulation– EPICURE disait « dissimule ta vie , une vie ne peut s’épanouir qu’à condition on la dissimule derrière les paravents » – c’est grâce à la clandestinité , à la discrétion que l’on pourra déployer sa vie –

Dans le monde digital, Il n’y a plus de freins, tout le monde peut dire ce qu’il pense, sans limites et dans la démesure totale.

Je propose contre la soumission à la technique du « Digital », l’option Grecque de soumettre le virtuel au réel – Devenons une troupe de « refuznik » en reprenant cette pensée de Rimbaud « éteignez tout et que la lumière s’allume »

Billet précédent Billet suivant